S'inscrire au programme express - 3 mails pour prendre son pied 🤩 3 jours pour apprendre à s'aimer Je m'inscris

26/06/2019 - Confiance

Quelqu’un m’a dit que j’étais sûrement « zèbre »

Suite à un texte que j’avais écrit sur mon besoin de comprendre vite les choses…

Une personne que je ne connais pas, et qui m’a ouvert une nouvelle porte de réflexion…

Zèbre ? Genre… dans la savane ?
Moi incrédule… c’est quoi ce truc 🧐🧐 ?

———————–

Caractéristiques de l’adulte zèbre :
* Apparemment super victime des pervers narcissiques (mouhahaha😅)
* Phobies sociales et de groupe
* Inadapté au monde du travail
* Grandes difficultés avec l’autorité
* Sentiment de solitude
* Syndrome de l’imposteur
* Remise en question permanente
* Recherche permanente à compenser ses lacunes
* Multitâches
* Rapidité de réflexion
* Fait d’abord plaisir aux autres
* Hypersensibilité
* Empathie surdimensionnée
* Enorme curiosité
* …

———————–

Cette personne m’a dit aussi…
De toute façon tu vas te renseigner sur le sujet et sûrement faire un post dessus et en parler parce que t’es une zèbre.
Mais oui putain… alors hier devine quoi…

Comment cette personne peut savoir… elle ne me connait pas ! Ça m’a travaillé t’imagine bien… et hop ni une ni deux :

Bah j’ai cherché sur Internet
Je suis tombée sur des articles très intéressants sur le sujet, j’ai même commandé un livre. Ça a touché ma curiosité.

Alors bien sûr il faut faire des tests pour le savoir.
Et si ça se trouve ça me correspond pas et je suis pas « zèbre » j’en sais rien.

J’le saurais peut être jamais.
Peut être qu’au fond je m’en fout.

Mais vraiment je pense que ça m’a ouvert une nouvelle porte.

Dans la connaissance de soi.
Le fonctionnement du cerveau.
Les neurosciences.
Moi qui ai besoin de me nourrir l’esprit de nouveautés.
D’apprendre et d’échanger…
Me voilà servie !

———————–

Du coup… j’en suis arrivée à penser à mon fonctionnement réel…

 Je pense à 8 000 choses en même temps et j’ai besoin d’être sur-stimulée parce que sinon je me fais super chier !! En gros si je dois faire un truc qui m’intéresse pas… bah Je vais pas le faire ou très mal. Pas d’intérêt = Pas d’intérêt.

 Mon cerveau fonctionne mieux quand je fais plusieurs choses en même temps : écouter une vidéo + écrire un article + lire un autre article + envoyer un message + faire la liste de courses. Je passe de l’un à l’autre et mon cerveau fonctionne mieux.

 La déprime peut facilement me toucher si j’ai pas un projet stimulant devant moi. En y réfléchissant c’est vrai que tant que je suis stimulée je suis à fond, et quand ça se ralenti, je perd totalement de la vitesse et de la motivation. Ce qui pourrait expliquer mes burn-out et dépressions passées…

 J’analyse TOUT, rien n’est simple et je vois toujours plus loin que la conversation réelle (demande à mon homme loool le pauvre !) Je remets tout en questions tout le temps parce que je veux essayer, construire, apprendre, évoluer, innover…

 J’ai horreur des gens hautains qui pètent plus haut que leur cul et qui écrasent les autres. Je les sens tout de suite et mon corps réagit simultanément en me donnant la gerbe. C’est physique et réellement ça me fait ça.

 Je cherche du sens à TOUT ! Et je m’intéresse pas à la forme des choses, je m’intéresse au fond, au message, à la motivation… Par exemple quand j’écris et que je fais relire mon texte, j’attends qu’on me donne des avis sur le fond, le messages ou encore les sujets que je dois approfondir. Et en général on me dit soit « oui super » soit « t’as oublié un s à ce mot »… aie 😁 Ou quand mon homme me dit « tu fais que des euhhhh dans tes vidéos » et que je lui réponds « nan mais on s’en fout en fait c’est pas le sujet, ce qui importe c’est ce que je dis et l’imperfection justement !! ».

 Je déteste les idées toutes faites et la société m’importe peu. Les règles je m’en fout parce que pour moi si elles existent c’est que quelqu’un les a mises là et qu’au final au début de tout elles n’existaient pas. Donc pourquoi se faire chier ?

 Je ne crois pas en Dieu. Je crois que les croyances sont personnelles et qu’elles aident à avancer mais je ne me retrouve pas dans ces croyances religieuses.

 Les sentiments des personnes qui m’entourent jouent sur moi comme si c’était moi qui les ressentait.

 Je veux avoir un impact positif sur les gens autour de moi ainsi que dans la vie, et je pourrais pas faire de mon quotidien une routine « non » enrichissante pour moi. D’ailleurs j’ai essayé et j’ai pas réussi… C’est aussi une putain de pression parce que soit j’apprends soit je meurs…

 J’aimerai enlever toutes les souffrances de la terre et tout faire pour donner du bonheur partout !

 Je ne comprends ABSOLUMENT pas la méchanceté. C’est un concept qui est inexistant dans mon fonctionnement et je n’arrive pas à comprendre comment ça peut exister.

 Je réfléchi en émotion et en intuition. Pas évident donc d’expliquer comment je fonctionne et comment je déduis des choses.

 Quand j’étais enfant je restais toujours à table pendant les repas pour discuter avec les adultes et écouter leurs discussions.

 Je dis les choses directes, je n’arrive pas à être malhonnête ou à dire quelque chose que je ne pense pas. C’est presque mission impossible.

 La vie sociale de groupe a toujours été un enfer, je ne sais pas fonctionner en groupe. Je m’exclue tout seule. Je me sens même plus seule en groupe qu’en étant seule. Je ne sais pas à qui parler, je suis mal à l’aise. Je peux m’adresser à un groupe mais pas en faire partie.

 J’ai besoin d’entièreté dans les émotions, faire à moitié je sais pas faire.

 En général soit on m’aime soit on me déteste.

 Les personnes sans âme et pas curieuses me mettent mal à l’aise.

 La tolérance m’anime, c’est franchement chiant parce que je comprends tout, j’accepte tout, je peux discuter de tout et je peux presque tout pardonner… trop facile avec moi !

 J’aime être aimée, rassurée, choyée.

 Je suis impatiente.

 J’ai horreur de me faire chier, si je me fais chier je m’isole pour être tranquille. Je ne me fait jamais (ou très rarement) chier lorsque je suis seule.

 Lorsque je croise des personnes sans âme et je deviens une autre version de moi : énervée, pas intéressée, critique, soûlée… parce qu’elles me renvoient une image fade et sans couleurs. Et dans ces moments là j’y arrive pas. Je peux pas lutter. Quand je vois pas l’âme des gens je m’éteins complètement.

———————–

Je ne sais pas si je suis « zèbre » mais cette nouvelle dimension m’a apporté son lot de compréhensions personnelles.

👉🏼 https://suivezlezebre.com/caracteristiques-hauts-potentiels

Dans cet article il y a quand même deux/trois choses d’expliquées qui m’ont donné un fou rire ou qui m’ont fait pleuré tellement je m’y suis reconnue (trop émotive la meuf !).

Jette un oeil aussi, dis-moi ce que tu en penses.
Ça peut être intéressant.

🙌🏼 Si t’es zèbre, fais-moi signe.
Je suis avide d’en savoir plus et d’échanger avec ceux qui le sont !

Au plaisir 💛

 

Publié sur Facebook : https://www.facebook.com/juliedelperdangeprofil/posts/10218692840689013