S'inscrire au programme express - 3 mails pour prendre son pied 🤩 3 jours pour apprendre à s'aimer Je m'inscris

15/02/2019 - Portrait

L’épanouissement sexuel selon Morgane Z.

morgane z du bruit sous la couette

Qui est derrière le blog qui parle de sexe loin des normes ?

Morgane Z, motivée par sa passion, parle de sexe

Avant tout, elle est bisexuelle et fondatrice du blog “du bruit sous la couette”. Dans ce blog elle parle des pratiques sexuelles loin des normes. Elle exprime ses valeurs et surtout ce qu’elle pense de la sexualité à travers de nombreux témoignages bienveillants.

Cette femme forte a déclaré il y a quelques jours sur instagram qu’elle portait le syndrome asperger. Ce syndrome est un trouble du spectre de l’autisme sans déficience intellectuelle. La situation de handicap qu’elle vit au quotidien lui a donné envie de s’orienter tout naturellement sur le sujet de la sexualité et du handicap. A l’instar de cette nouvelle information, elle souhaite ouvrir la parole sur les façons de vivre son propre plaisir sexuel par rapport à une situation de handicap.

Cela étant, Morgane a un cheval de bataille : S’accepter tel-le que l’on est. Afin de mieux gérer sa vie, l’important est de se connaître et de connaître ses propres points faibles

Pourquoi Morgane a-t-elle eu envie de parler de sexe ?

Comme on pouvait s’y attendre, parler de sexualité est facile pour Morgane. Elle a toujours su exprimer ses émotions et dire clairement ce qu’elle voulait. D’ailleurs c’est ce qu’elle fait depuis presque 2 ans à travers son site « du bruit sous la couette » Elle a testé beaucoup de choses pour être capable de mieux en parler comme le shibari ou l’art du bondage japonais.

De toute évidence depuis quelques années “elle s’est rebellée pour suivre la voie de son coeur”, comme elle dit. Elle a eu envie de se libérer et de sortir du tabou de la sexualité qui lui a été inculqué au cours de son éducation. Du reste, elle se questionne sur le genre, et les pratiques existantes.

Comment son diagnostic d’autisme l’a poussé à faire évoluer le positionnement de son blog ?

Au moment où elle crée son blog, elle souhaite aborder tous les aspects de la sexualité comme le polyamour, le libertinage, la sexualité féminine, le BDSM, l’anatomie, la psychologie, l’impuissance masculine, le couple, le féminisme, la communication… qui représentent un panel de sujets très large.

Malgré son envie d’appréhender ses multiples facettes, elle réalise qu’elle souhaite ajuster son positionnement et elle choisit de donner une nouvelle orientation à son blog début 2019.

Suite à son diagnostic d’autisme asperger tout récent, elle s’adresse désormais à toutes les personnes qui se sentent un peu “spéciales” et notamment les autistes asperger, les femmes, et les personnes ayant des envies sexuelles loin des normes.

Mentionnons que ces derniers temps elle réalise à quel point s’écouter elle-même est bénéfique et permet de créer un environnement vertueux. Elle parle de sexualité de façon large et elle permet à de nombreuses personnes de se lâcher.

Parler de sexe avec bienveillance, c’est le crédo de Morgane

Hétérosexuelle à tendance bi, elle adore parler de sexe car c’est un sujet universel et tellement tabou, surtout en France. Ne désirant pour le moment pas d’enfants, elle s’intéresse davantage à la sexualité adulte.

A vrai dire, elle a vécu 6 relations vraiment sérieuses (dont 5 avec des étrangers) et a couché avec un nombre de personnes supérieur à la moyenne des femmes. Elle a un peu pratiqué le libertinage en club, a testé le shibari, le chevillage et le tantra. De plus, elle est célib-épanouie et ne fait jamais de rencontre amoureuse par internet

du bruit sous la couette

Comment “du bruit sous la couette” a vu le jour ?

Dans son passé, son autisme a, de surcroit et malheureusement, favorisé des abus sexuels. Ne comprenant pas forcément les codes sociaux et les sous-entendus elle s’est retrouvée plusieurs fois dans des situations dans lesquels elle est restée interloquée. Le syndrome de l’asperger augmente également la naïveté dans les rapports humains. Elle ressent parfois des difficultés à comprendre les choses clairement.

Passionnée de sexologie, toutes ses expériences ne l’ont pas perturbées. Ses expériences lui ont permis de mieux comprendre d’où venaient ses difficultés d’interactions. Elle pratique le sexe à plusieurs et a vécu plusieurs relations libres. Comme par exemple le véritable polyamour, les relations ouvertes et le couple exclusif, et aussi des périodes de relation à distance. C’est une femme libre et qui s’assume.

Alors qu’elle a longtemps souffert de complexes physiques, le sexe est le seul domaine où elle se sent libre et à l’aise. Elle n’a jamais vraiment ressenti de gênes par rapport à ses poils pubiens. Ou encore pendant ses règles par exemple. Elle s’est toujours sentie relativement à l’aise au lit. Le temps ayant joué en sa faveur, elle a évolué au grès de ses relations et de ses expériences.

La relation de couple monogame, très peu pour elle

« Je suis curieuse par nature. J’estime que c’est à chacun de faire ses propres expérimentations afin de savoir ce qui lui convient le mieux. Si vous êtes bien et que vous ne vous posez pas spécialement de questions, ne bousculez pas votre équilibre parce que vous devez avoir tout vu / tout fait ! Non non non.”

Elle a découvert le tantrisme ainsi que le plaisir sexuel sans pénétration. Les zones érogènes révélées par ces pratiques ont été une vraie révélation pour elle. Sur son blog elle partage toutes les facettes d’une vie sexuelle.

Et l’avenir du blog “du bruit sous la couette” on en parle !

Ce qu’elle veut continuer à faire dans les prochaines semaines c’est écrire sur la sexualité des personnes en situation de handicap.

A terme, elle souhaite transformer sa passion du blogging en travail. L’année 2019 amène à une évolution, elle veut proposer des produits en vente sur le blog d’ici fin 2019. Les produits permettront à ses lecteurs et lectrices de cibler plus précisément les freins à l’épanouissement de leur sexualité, pour aller plus loin que les articles du blog pour trouver des moyens de connaître un plaisir intense sous la couette.

Elle cherche donc à proposer de nouveaux produits spécifiques pour les autistes asperger et témoigner de sa propres expérience pour parler du vrai sexe dans la vrai vie. Les trucs gnangnans ça l’ennuie !

Sa mission de vie féministe est là et c’est pas prêt de s’arrêter, et sur ce sujet, nous avons beaucoup de points communs !

Bienvenue dans le mouvement d’une vie sexuelle libre, épanouie et alignée à ses valeurs.