S'inscrire au programme express - 3 mails pour prendre son pied 🤩 3 jours pour apprendre à s'aimer Je m'inscris

09/10/2019 - Lettres et Pensées

Je me masturbe comme ça

masturbation

Comment tu te masturbes toi ?

 

Est-ce que tu es plutôt du genre à prendre un vibromasseur bien chargé et à te titiller en jouant avec les vitesses ?
Est-ce que tu es plutôt du genre à te frotter tranquillement le clito dans le noir contre un coussin ou des couvertures ?
Ou est-ce que tu es plus attirée par le visionnage d’un film érotique en te caressant tout le corps avec les mains ?
Et si tu es en couple, est-ce que c’est un sujet que tu abordes facilement avec ton ou ta partenaire ?
J’ai découvert la masturbation en même temps que les relations sexuelles avec les hommes.
Au départ je ne voyais pas trop la nécessité et les bienfaits que pouvait m’apporter une telle pratique.
Avec le temps j’ai appris à sentir les parties de mon corps que j’aime toucher et celles qui me font moins d’effet.
J’ai appris aussi que certaines zones de mon sexe sont plus ou moins sensibles.
Lorsque je consommais les mecs, j’avais mis de côté cette partie de moi qui voulais prendre du plaisir.
J’avais valoriser la consommation érotique des corps par la quantité et non la qualité.

Et après que j’ai passé cette période de boulimie masculine, je suis revenue aux fondamentaux.

 

C’est fondamentaux représentent l’amour que je me donne à moi-même avec mes mains, avec l’attention que je me porte, avec l’importance que je mérite et que je me donne à moi-même.
Lorsque j’ai envie de me faire plaisir et que je ressens un besoin viscérale de jouir et de me faire du bien.
​Je cherche à tout prix à me mettre dans une ambiance dans laquelle je suis super à l’aise.
J’ai une préférence pour le peau à peau, c’est à dire que je préfère me toucher avec les mains qu’avec des objets.
Pour moi se masturber c’est comme manger une bonne gaufre au Nutella quand tu t’es pas fait plaisir depuis deux semaines.
C’est un truc que t’as à l’intérieur et au bout d’un moment tu peux plus faire abstraction que tu en as envie.
Même si tu si tu feins de faire semblant, tu vas te retrouver avec de l’énervement en toi sans savoir d’où il vient.
J’aime me toucher l’aine, remonter jusque sur mes seins et revenir mettre mes doigts entre mes jambes.
Je descends facilement jusqu’au début de mes fesses, entre l’entrée de mon vagin et mon anus.
Ce que j’aime lorsque je me caresse c’est me sentir mouiller.
J’adore sentir que je suis en train de me lâcher et de me faire du bien.
Je caresse cette zone entre le bouton du clitoris est l’entrée du vagin, parce que c’est ce qui aide à vraiment lâcher les dernières tensions.
J’ai essayé, j’ai adoré et ça m’a aidé à me comprendre comment je fonctionne.
Me masturber n’est pas forcément toucher seulement le sexe.
Si c’était si facile on aurait pas besoin de faire quelques travaux pratiques.
Et sans se toucher seule on ne peut pas transmettre et dire ce qu’on a découvert de nous et ce qu’on aime.

Mon plaisir est ma responsabilité

Et je prends ma responsabilité très au sérieux

 

Je me masturbe comme ça, et toi ?

 

Commentaires

Aucune commentaire actuellement

Rédigez votre commentaire

Écrire un commentaire