S'inscrire au programme express - 3 mails pour prendre son pied 🤩 3 jours pour apprendre à s'aimer Je m'inscris

29/01/2019 - Business

De responsable communication au coaching intime : comment j’ai switché pour m’écouter

coaching intime

Je m’appelle Julie, j’ai effectué une reconversion professionnelle.

Je suis une femme de caractère, maman et entrepreneure. J’ai 29 ans et je souhaite lever les tabous sur les sujets liés à la sexualité, aux émotions et à la confiance en soi. Aujourd’hui, j’ai effectué une reconversion professionnelle et j’aide et j’accompagne tout ceux qui veulent se créer une vie sexuelle fluide et épanouissante en tant que coach intime et libératrice de plaisir.

De surcroît, j’ai un parcours atypique et cette reconversion ne vient pas de nulle part. En premier lieu j’ai eu une scolarité basée de la gestion et de l’économie, puis de la communication et du marketing. Ma reconversion s’est faite dans l’optique de parler d’épanouissement de soi, et je me suis orientée vers la sexualité.

Je me suis tellement fait chier dans ma vie d’avant… aujourd’hui je sais pas où je mets les pieds chaque jour mais je vis. Et ça, c’est merveilleux. Je suis dans une vie de liberté, de création et de libération d’esprit. Je réalise également que me forcer ne valait pas le prix de mon bonheur.

Pour prendre un autre exemple, avant j’étais un peu fade, j’étais agressive, je parlais peu, mais quand je parlais je faisais un peu peur. Par la suite j’ai été très crue et très factuelle donc j’ai quelque peu dérangé. Au fur et à mesure, je me suis acceptée, je me suis détachée du matériel et j’ai réalisé que la vie qu’on m’avait vendue comme magnifique était en réalité (pour moi) nulle et triste.

Vivre une reconversion et s’émerveiller de sa sexualité, le rêve !

À la lumière de cette reconversion et pour rentrer dans les détails, l’idée de créer des contenus intimes est venue progressivement. En effet, je n’ai pas commencé en 3ème, devant la conseillère d’orientation, à dire que je voulais être coach intime.

De toute évidence, j’ai mis un peu plus de temps que ça. En effet, j’ai beaucoup vu autour de moi, que souvent nous faisons des choix selon ce que nous sommes habitués à voir et à entendre.

D’une façon générale, ce conditionnement peut aller jusqu’à nous dire comment faire l’amour ou comment jouir. Force est de constater que c’est comme si le monde extérieur était à notre place pour vivre.

Il faut reconnaître que l’éducation que nous recevons, l’univers social dans lequel nous évoluons ainsi que les obligations de la culture de notre monde, nous poussent fortement à modeler notre caractère. Nous adaptons ainsi notre discours et notre image pour rentrer dans un moule.

Tout ce que j’ai fait pour être dans le moule, j’ai laissé tombé.

Autrement dit, ce que je veux dire c’est que la liberté est un choix. Le choix que j’ai fait a été la reconversion. Changer de vie et changer de références. 

Ensemble, et afin de nous libérer, nous allons oublier ou dépasser toutes les contraintes extérieures. Personnellement, après avoir essayé un parcours qui devait être tout tracé maintenant je m’éclate. Depuis que j’ai dépassé certaines obligations, je me sens libre de jouir et de profiter de la vie.

 

ma reconversion coaching intime

 

Du CDI tout confort à la reconversion : le parcours banal d’une nana qui se cherche.

C’est qu’en effet, mes parents, ayant fait quelques études, m’ont poussé à en faire le plus possible. Ce qui voulait dire pour moi une licence pro. Qui plus est c’était le max que je pouvais donner.

En cours, j’étais plutôt moyenne, seuls les cours d’histoire, de philo et d’économie m’intéressaient. Pour ce qui est des cours de maths ou de physique, je n’en voyais pas l’intérêt.

Notons que le bonheur professionnel, dans la génération de mes parents, était synonyme d’un poste bien placé et sécurisé, avec un revenu correct pour vivre sereinement. Globalement pour eux, la sécurité c’est le bonheur.

J’y vais donc à fond pour trouver ce bonheur ! La porte de quelques bons jobs s’offre à moi : le premier dans un laboratoire dermo-cosmétique puis dans un grand groupe de la construction. Je fais rêver mes proches en montant les échelons. Je me suis intégrée dans ce schéma du bonheur préfabriqué.

Et puis un jour, j’ai réalisé que j’étais fatiguée de lutter pour faire les choses “bien”.

Mes managers étaient contents de mon travail et me proposaient régulièrement des évolutions, j’ai essayé, j’ai travaillé. Tout était ok. Mais… ça n’a pas duré. J’ai même essayé la vie de famille, pas dans la bonne orientation ! Apparemment j’ai trop forcé. La vie bien cadrée ne m’allait pas. C’est à ce moment là que j’ai songé à me reconvertir et à vivre autrement.

Je n’ai pas eu une révélation, j’ai plutôt ressenti une grosse lassitude qui m’a poussé à la reconversion.

S’en sont suivis : une période de licenciement économique, chômage, perte de confiance, Et là je dis bonjour au premier burn-out ! Puis je bataille de nouveau, je retrouve un super poste, loin de chez moi, je modifie ma vie, et 3 ans plus tard…  et comme on pouvait s’y attendre : de nouveau un burn out ! Décidément…

Qu’est-ce que je fous là à essayer de ne pas me noyer dans un océan ? Il fallait arrêter de faire tous les jours ce qui ne m’intéressait pas. J’étais désorientée et mes aspirations ne collaient pas avec mon quotidien de salariée. 

Qu’est ce qu’on est malmenée dans ce schéma là, c’est incroyable. J’ai eu envie de tout envoyer balader et, étant devenue maman entre temps, j’ai vite compris qu’il fallait que j’arrête de forcer. À cette étape, me reconvertir devint presque la solution optimale.

Au risque de déplaire, j’étais en marche vers une nouvelle moi, une nouvelle énergie et une nouvelle volonté. Celle de ne plus faire aucun effort pour faire ce qu’on attendait de moi. Celle d’être moi et de donner ce que je suis pour faire avancer le monde. C’est pour cela que depuis, je m’autorise à vivre ce que je suis réellement. Chaque jour, je rencontre une nouvelle personne qui ne vit pas selon ses aspirations et c’est vraiment triste.

La raison pour laquelle je me suis détachée des contraintes professionnelles salariales est, comme je te le disais juste au dessus, la liberté par la reconversion professionnelle.

Ceci étant dit, maintenant je veux prendre du plaisir là où il se trouve. Que cela soit au boulot, à la maison ou sous la couette. A ce sujet, pour moi, il n’existe pas de vie privée et de vie professionnelle. Les deux font partie de la vie et sont indissociables.

 

ma reconversion coaching intime

 

Je lâche mon CDI pour me reconvertir dans une vie de freelance

En juillet 2017, après avoir négocié une rupture conventionnelle, je me lance en tant que consultante freelance en communication (activité que je pratique encore aujourd’hui). Désormais j’accompagne des PME et startups à développer leur communication digitale et à se créer une identité de marque.

En ce domaine, j’ai appris à entreprendre, j’ai compris ce que voulais dire compta, urssaf et charges. Créer son site internet ou développer son réseau est un travail du quotidien. En vérité, je me suis ouverte à un autre monde. J’ai travaillé en mode projet agile et je me suis énormément formée au monde de l’entrepreneuriat.

Je suis sortie progressivement de la masse, en me détachant d’abord d’un emploi bien sous tous rapports. Puis en acceptant que j’avais aussi besoin de porter un projet personnel, sur mes valeurs profondes et c’est sur cette base que j’ai opéré ma reconversion.

Ainsi est né #attendsjeprendsmonpied sur Instagram et le site où je “vous parle de cul”

Une année après le lancement de mon activité de Freelance, une fois de plus je switch et je suis prête à prôner la liberté sexuelle. J’ai construit une activité pérenne en tant que consultante et aujourd’hui je souhaite aider les femmes et les hommes à se décomplexer dans leur vie sexuelle.

Le projet prend naissance dans mes aspirations profondes qui sont le respect, la liberté, la tolérance et la communication. Le consentement découle de ces valeurs importantes à mes yeux, ainsi que le plaisir. Et quand je vois les mouvements pour la liberté sexuelles des femmes et des hommes qui sortent de terre en ce moment, je me dis que je ne suis pas la seule !

 

reconversion professionnelle en coach intime

 

Vive la fluidité dans la reconversion !

Je propose à chacun d’être maître de son épanouissement sexuel. La vie intime est le reflet du bien-être intérieur. On peut tout dire et tout pratiquer, il ne peut pas y avoir de jugement sans avoir essayé, et dire non, c’est ok !

En fait si ce n’est pas plaisir, alors il faut laisser partir. Pour moi la vie, est aussi simple que ça. Tout se rapporte aux désirs car ils guident notre instinct et dictent nos peurs.

C’est la raison pour laquelle le projet est né. Il porte mon nom aujourd’hui, parce que je parle de mes convictions. Et je suis ouverte à connaître les avis et critiques qui lui seraient profitables.

Ainsi donc les thèmes que j’appréhende aujourd’hui dans les articles sont :

  • Lever les tabous autour de la sexualité
  • Permettre à toutes les femmes d’avoir des orgasmes à la pelle
  • Libérer la parole sur les pratiques encore “honteuses”
  • Assumer le plaisir sexuel pour tous
  • S’épanouir totalement en étant clair avec soi-même
  • Parler vrai et selon ses convictions

Pour rester informé des actualités et des articles mis en ligne, j’ai créé un programme express 3 jours = 3 emails = 3 fois plus de plaisir ! il suffit de s’inscrire !

Commentaires

Aucune commentaire actuellement

Rédigez votre commentaire

Écrire un commentaire