S'inscrire au programme express - 3 mails pour prendre son pied 🤩 3 jours pour apprendre à s'aimer Je m'inscris

29/10/2019 - Sexualité

Comment prendre du plaisir avec la sodomie ?

C’est quoi tout ce foin autour de la sodomie ?

On en parle !

La sodomie est l’un des fantasmes les plus répandu chez les hommes (et chez beaucoup de femmes), ça leur rappelle l’interdit, c’est une pratique qui les fait gonfler à un point de non retour. Oui, on est aussi là pour parler de plaisir partagé. En général les femmes qui pratiquent le plaisir anal veulent soit faire plaisir à leur homme soit augmenter le plaisir qu’elles prennent déjà par d’autres pratiques (comme la masturbation, le cunnilungus ou la pénétration vaginale).

  1. Je parle aux femmes qui ont peur de la sodomie, aux femmes qui s’interrogent, aux femmes qui ont déjà pratiqué et qui n’ont pas aimé, aux femmes qui pratiquent et qui adorent.
  2. Messieurs vous êtes les bienvenus si vous souhaitez connaître les pratiques et les excitations féminines liées à la sodomie.
  3. Ne lisez cet article que si vous êtes prête à parler de pénis, de selles, de doigts dans les fesses et d’anus.
  4. Comme à mon habitude je vais parler cru et clairement, en essayant de ne pas vous affoler bien sûr. Mais si on veut une bonne sodomie réussie, il faut utiliser les bons mots.

Faire l’amour par les fesses, pourquoi pas ?

La sodomie est toujours aussi tabou dans notre quotidien. Ça me fait penser à la gaffe que fait une pote lors d’un dîner avec des copines, au moment où l’inévitable question sur la sexualité arrive et qu’en plus elle est en rapport avec cette pratique. Et que l’une des copines sort en toute impunité “nan mais j’vais quand même pas me faire enculer, ça va pas ou quoi !”. Moi je me régale !

Et là… c’est le drame, parce que cette pratique tabou et peu acceptée peut apporter beaucoup de plaisir aux femmes lorsqu’elle est bien faite. Ne vous méprenez pas, si ça existe c’est aussi que chacun y trouve son propre plaisir.

 

jouir par les fesses est fortement recommandé

 

Le plaisir anal, pourquoi les femmes en ont peur ?

Pourquoi devrait-on rougir de parler de sodomie ? C’est un mot qu’on ne doit pas employer quand on est une femme et qu’on ne doit surtout pas pratiquer. Tu comprends, c’est sale !!

Dans quelle dimension pratiquer le sexe anal est-il sale ?

Parce que c’est dans cet espace là que nous allons faire “caca” ? Oui effectivement c’est par cet orifice mais passé outre cette première impression c’est une pratique qui peut apporter un lot complet de plaisir et d’orgasme lorsqu’il est bien pratiqué.

Le blocage chez les femmes que je rencontre lorsque je parle de sodomie c’est :

  • soit une proposition délicieuse qui pousse à dire “ouhaaaou elle assume grave” et donc nous subjugue
  • soit un sentiment de gêne chez des femmes qui n’osent pas dire ni pratiquer.

Se faire sodomiser c’est mal. C’est ce qu’on nous apprend tous les jours et partout. Dans les porno en général les femmes subissent cette pratique et savent très bien simuler pour faire croire qu’elles y prennent du plaisir. On parle trop peu des femmes qui jouissent grâce à la présence du pénis de leur partenaire dans leur anus. Et pourtant c’est merveilleux vous diraient-elles.

Souvent c’est dur d’assumer par qu’on se sent rabaissée, on a l’impression de se faire violer ou d’être une salope. En plus ça fait mal et il n’y a que l’homme qui prend du plaisir. Voilà ce qu’on nous met dans la tête.

Donner le pouvoir aux femmes !

Comment voulez-vous que les femmes se détendent à pratiquer la sodomie après ça ! Il faut sérieusement avoir un sacré culot pour oser assumer quand on entend autant de pensées négative sur le sujet.

Ce que je n’aime pas, c’est l’irrespect que l’on peut provoquer quand on parle de cette pratique ou l’espèce de non-dit qui traîne derrière parce que personne n’assume. Les mecs rigolent du nez et se font des clins d’oeil entre eux “genre t’es le meilleur” et les femmes baissent les yeux.

Assumez les meufs ! Ça aidera à libérer la parole sur cette pratique.

Le problème vient de ce que la société pense de la sodomie :

Tout ce qui est relié à l’anus est vu comme sale, nul ou malsain. Et avouer qu’on prend du plaisir demande une confiance en soi qui peut être difficile à avoir. Personne n’ose avouer aimer cela.C’est aussi tabou qu’une confession intime. Et quand on assume, on se fait passer pour “la meuf qui se fait enculer et qui aime ça en plus”. Tout ça pour quoi ? Parce que tout le monde prend ça comme de la domination mal placée.  

Si tu te fais enculer, t’es une pute ? Dans tes rêves. La sodomie n’est pas un acte d’irrespect, il n’est également pas lié à la reproduction, et c’est ce qui donne son côté provoc excitant aussi.

Cette pratique donne beaucoup de plaisir car c’est un endroit très nerveux directement relié au cerveau et qui est proche du point G en plus de ça.

l'orgasme par la sodomie n'est pas un mythe

 

Les mecs adoooooorent la sodo !

La société les a bien aidé parce qu’elle a dit et véhiculé cette image de pratique interdite et complètement hors de contrôle alors forcément… interdit étant égale à excitation ça donne envie.

On les comprend, on aurait aussi pu trembler de désir de posséder notre homme autrement qu’avec son pénis. Car la sodomie est également géniale pour les hommes. La prostate étant une glande du plaisir située juste derrière de rectum, introduire quelque chose dans l’anus pendant l’acte envoi une stimulation directement sur cette zone. Elle prolonge et intensifie les orgasmes masculins.

Je termine cette parenthèse sur la sodomie chez les hommes, peut-être que j’en ferai un article, on verra (note à moi même pour les prochains sujets à évoquer)

Donc je disais interdit = excitant.

Anus = + serré = plus de sensations

= plus de plaisir = plus d’intensité dans le rapport

Du coup, comment jouir par les fesses ?

Accepter de pratiquer la sodomie

Je constate en lisant des contenus à droite à gauche sur cette pratique et en discutant avec les copains/copines que c’est ultra courant. On a juste encore du mal à la vulgariser comme je viens de l’expliquer. Ce qui est particulièrement dommage parce qu’elle peut pousser certaines femmes à découvrir une nouvelle dimension de leur plaisir.

Dans une relation de couple saine et durant déjà depuis quelques temps, l’utilisation de l’anus dans les relations sexuelles permet de booster sa libido et de créer une excitation supplémentaire.

Augmenter les axes du plaisir pour mieux jouir

Les femmes ayant déjà des orgasmes par voie vaginale ou clitoridienne sont plus sujettes à vouloir sentir un homme par derrière. Ceci s’explique par le fait qu’elles sont ouvertes à ressentir la jouissance par plusieurs moyens. Les orgasmes sont différents, l’intensité varie et selon le désir on retrouve aussi l’envie de se faire posséder.

La sodomie permet de donner des sensations nouvelles dans son couple et dans sa vie sexuelle. Afin de provoquer l’orgasme différemment et de trouver d’autres points de plaisir sur son corps et avec son partenaire, c’est une pratique à tester.

Le plaisir augmente avec la stimulation anale

Pendant un rapport sexuel, votre homme prend le temps de vous lécher et de vous caresser. Il fait courir ses doigts et ses mains sur votre corps parfait et si charnel qu’il veut profiter de vous encore plus. La pénétration vaginale, les doigts et la langue peuvent devenir insuffisants et votre désir mutuel vous pousse à vouloir fusionner plus fort. A ce moment là, tout est tellement intense que la sodomie se transforme en volonté farouche. Là, vous en avez tous les deux tellement envie que plus rien ne compte.

Ce qui est bon dans la pratique c’est que si vous arrivez à stimuler votre clitoris en même temps que la pénétration anale, votre désir ira à son comble. Pensez à vos fantasmes, et pensez à cette personne qui est en vous et en qui vous avez pleine confiance.

Le clitoris stimulé simultanément à la pénétration augmente l’excitation et rapproche de la jouissance.

Cette pratique demande une capacité de lâcher prise totale. Je suis assez positive quand je parle de cette pratique parce qu’elle reflète la véritable intensité d’une relation et la capacité des deux partenaires à être honnête envers eux-même et dans leur couple.

 

sodomie

 

Pour bien pratiquer la sodomie :

Comment se préparer pour prendre du plaisir par les fesses ?

Parlons technique quelques secondes. Parce que pour pratiquer la sodo, il y a souvent plein de questions d’ordre pratique qui vous traversent la tête. Nous allons faire le tour ensemble de ce qui pourrait vous inquiéter, et après ça, lâchez-vous !

Premièrement, je stoppe tout de suite les idées reçues selon laquelle il faut se laver avant ou se nettoyer au lavement. Parce que :

  • d’une ça va vous faire mal et que ça ne risque pas de vous détendre pour la suite,
  • et que deux ça ne sert à rien parce que si vous pratiquez de façon détendue, il n’y a pas de raison que vous en mettiez partout.

Le seul conseil avisé que je vous donnerai sur cette question, c’est d’éviter d’avoir envie d’aller aux toilettes avant. C’est la raison qui vous pousserait à ne pas vous détendre et à stresser. Donc si vous avez envie d’aller à la selle, pas de sodo 😉 Mieux vaut se vider avant.

Détendez-vous !

Préliminaire, confiance, envie et désir doivent absolument être au rendez-vous Le consentement est la base de la sodomie (tout comme l’acte sexuel d’ailleurs), en effet elle va vous pousser à la détente maximale qui veut dire abandon. Attention je répète : cette pratique n’est pas une étape obligée !

Vous êtes magnifique. Votre corps est superbe, vos courbes et vos fesses le sont également. Tout est splendide et ce n’est pas votre partenaire qui vous dira le contraire. Il trépigne d’impatience de vous aimer par les fesses et de vous posséder, c’est pas le moment de vous inquiéter de ça, s’il n’avait pas envie de vous ça se saurait !

Quelques idées de techniques intéressantes pour pratiquer la sodomie et augmenter le plaisir

Préparez votre anus :

    1. Lubrifiant à base d’eau c’est mieux, mais vous pouvez utilisez celui que vous avez d’habitude peu importe. Ce qui compte c’est que vous soyez lubrifiée.
    2. Préservatifs, les MST se transmettent facilement par cet orifice donc sortez couvert (on ne le répètera jamais assez).
    3. Stimulation par les doigts, ceux de votre partenaire ou les vôtres. Commencez la sodo par introduire la verge de votre partenaire serait l’échec assuré. Ouvrez le sphincter lentement et selon votre rythme. Il n’y a aucune urgence, faites monter l’excitation jusqu’à ce que vous soyez prête. Ne rien introduire de trop gros, faire par étape.
    4. Si vous utilisez un sextoy, pourquoi pas, mais je vous mets en garde sur une chose importante : PAS DE VIBRO ! Interdit ! L’anus est un orifice qui aspire et donc qui pourrait conserver un vibromasseur dans votre rectum et vous me pourrez le sortir qu’en allant aux urgences… donc si vous souhaitez jouer avec un plug allez y, ils ont une forme particulière qui fait qu’il ne peuvent pas être aspirés par l’anus.

Profitez de l’instant :

  • Juste avant la première pénétration, suivez le pénis avec votre main et guidez votre homme. Ne surtout pas faire une première introduction trop violente, cela doit être progressif et doux.
  • Vous pouvez opter pour la position du missionnaire qui permet de frotter son clitoris sur le ventre de son homme en même temps et de se sentir protégé tout en étant dominé, ce qui stimule votre imaginaire et votre plaisir clitoridien (pour prolonger l’excitation et vous amener à l’orgasme).
  • Les positions de la levrette ou de la cuillère vous donneront une sensation plus en profondeur, qui serait plus conseillé pour les habituées.
  • Stimulez votre clito en même temps que la sodo. Continuez de vous exciter via la stimulation clitoridienne cela sera meilleur.

Petites astuces en plus :

  • Vous guidez votre homme, à vous de voir si vous souhaitez arrêter ou pas. L’échec de la sodo c’est souvent que la femme n’ose pas dire non, et cela finit par lui faire mal et par la dégouter. Vous ne voulez pas être dégoutée. Dites stop avant, pour profiter chaque nouvelle fois un peu plus et toujours en garder un bon souvenir.
  • Il existe un produit qui s’appelle le “poppers” qui peut aider à dilater votre anus. Utilisez-le avec modération, il peut donner mal à la tête. A vous de voir.
  • Et enfin la dernière chose qui me paraît importante c’est de communiquer entre vous. Ne jamais cesser de dire à son partenaire si c’est bon ou pas, si c’est trop, savoir le guider et fusionner aussi par votre capacité à vous écouter.

 

sodomie

 

C’est parti pour la sodomie en pratique ????!

Je vous confie cet article comme de l’or, faites-en bon usage. La sodo, c’est le plaisir assuré si vous le faites en toute confiance, avec désir ardent et détachement de votre éducation. Qui d’autre que vous êtes au lit à cet instant ? Personne à par celui ou celle qui est là pour vous donner tout le kiff du monde. Un mot d’ordre : Profitez sinon c’est la fessée !

Rédigez votre commentaire

Écrire un commentaire