S'inscrire au programme express - 3 mails pour prendre son pied 🤩 3 jours pour apprendre à s'aimer Je m'inscris

06/10/2019 - Couple

Comment faire l’amour sans pénétration ?

Faire l’amour sans pénétration ? Quelle lubie !

Pour commencer on parle souvent de faire l’amour quand un pénis est introduit dans un vagin (consentant). Cependant, je suis persuadée que faire l’amour va plus loin que ça. Déjà on utilise le mot “amour” et non “sexe” donc la mécanique n’est pas la même car elle est accompagnée d’émotions, d’envie et de sentiments.

Je voudrais parler de tout ce qu’on peut faire et qui est attribué en général à des “préliminaires”. Ça m’ennuie légèrement parce que ça veut dire qu’on doit passer par là pour pouvoir enfin faire l’amour, alors que les caresses et les baisers font partie intégrante de cette relation physique.

Dans cet article nous allons parler de faire l’amour sans pénétration. A votre avis ça veut dire quoi ? Dans les mentalités c’est synonyme de “touche pipi” ou de ce qui se passe dans les toilettes du collège. 

Tout d’abord, c’est quoi faire l’amour sans pénétration ?  

La définition simple d’un rapport sexuel

Voici ce que Wikipedia nous dit : “Le rapport sexuel ou coït, en tant que relation humaine, implique de facto plus d’un individu dans un comportement sexuel humain aboutissant ou non à une pénétration”.

Ce que j’aime dans cette définition c’est que oui ! Faire l’amour ne comporte pas forcément de pénétration. C’est dans notre inconscient qu’on s’arrête là dessus. Les pornos et tout l’environnement sexué que nous recevons depuis l’enfance n’aident pas.

Soit, la masturbation est un acte solitaire, d’où l’exclusion. Mais tout ce qui ressemble à un acte sexuel entre deux (ou plus de) personnes, est appelé “rapport sexuel”.

Faire l’amour c’est se faire du bien à soi et à l’autre.

C’est aussi savoir donner de l’attention et recevoir de l’affection. C’est un échange intense qui fait du bien aux personnes qui participent à cet acte. Quand on prend du plaisir à deux on oublie le monde extérieur.

Les actes de pénétration sont réalisés par d’autres moyens. Cette façon de faire l’amour sans pénétration aide aussi au lâcher prise et augmente la frustration et donc l’envie.

 

faire l'amour sans pénétration

 

La pénétration pendant l’amour est-elle réellement à mettre sur un piédestal ?

Toute cette croyance autour de la pénétration pendant l’amour

Quand on commence à avoir des rapports sexuels on est comme des fous et on pense qu’il faut passer toutes les étapes pour foncer direct à la pénétration. Conclusion : ça fait mal, ça fait peur, c’est nul et on a pas envie de recommencer.

Le désir ressenti pour le partenaire, l’envie de faire partie d’un tout avec lui ou elle devrait suffire à créer une osmose entre deux individus plein de désir. Toutes ce qu’on croit de la pénétration n’est que du mensonge. On peut baiser sans et c’est un vrai plaisir.

D’autres pratiques pour faire l’amour sans pénétration

Prenez l’exemple d’une bonne fellation, faite avec amour et passion. Est-ce que ça remplacera pas une pénétration vaginale sèche et trop rapide ? Je pense que si. Faire une fellation c’est aussi faire l’amour, et c’est aussi avoir un rapport sexuel.

Je voudrais mettre en lumière une autre idée par rapport à ces pratiques : en réalité il y a toujours pénétration non ? Et là vous me dites “mais tu te contredis tu dis l’inverse depuis tout à l’heure”. Oui, la pénétration pénis/vagin n’est pas obligatoire. Mais une fellation n’est-elle pas aussi une certaine forme de pénétration ?

Concernant l’utilisation de sextoys par exemple, on est aussi dans une pénétration. Un stimulateur ou un vibromasseur remplacent un pénis. Toutes les stimulations sont donc les bienvenues et vous pouvez prendre un plaisir monstre en sans introduire réellement le sexe. Malgré tout il y a stimulation interne.

Les zones érogènes et leur rôle primordial pour faire l’amour sans pénétration

Toutes les zones érogènes, chez l’homme ou chez la femme, permettent d’accompagner le corps et les sensations à leur paroxysme.

Le pénis est plein de zones sensibles qui, bien observées, poussent l’homme à se tortiller comme un ver. De même chez la femme, nous avons le fameux clitoris qui va du petit bouton au dessus des lèvres jusqu’à l’entrée du vagin (évidemment vous le savez déjà).

Les mamelons, les cuisses et la nuque sont des zones hypersensibles. Vous pouvez les titiller avec vos doigts, vos mains ou votre bouche.

Je fais un petit laïus sur le point G qui peut être stimulé facilement avec les doigts car il est situé juste à l’entrée du vagin, donc faites vous plaisir.

faire l'amour sans pénétration

Pourquoi et comment faire l’amour sans pénétration ?

La frustration est sûrement le meilleur stimulant sexuel

Ne pas pratiquer la pénétration veut dire se restreindre. Ce qui forcément amène une certaine frustration qui développer fortement le désir. Se faire toucher et caresser par son partenaire, sentir son souffle s’accélérer et ses mains faire des mouvements de plus en plus francs… tout ça aussi pousse à la monté du désir. Et elle est partagée parce que la frustration est mutuelle.

Faire durer ce rapport en pratiquant du slow sex (je vous explique après) ou encore se frotter de plus en plus intensément augmenter la lubrification naturelle. C’est une pratique que vous pouvez facilement réaliser pendant les règles, si vous ne souhaitez pas pratiquer la pénétration à ce moment là. 

Concrètement, comment faire l’amour sans pénétrer ?

Pour pratiquer cette façon de faire l’amour vous avez de nombreuses solutions qui sont toutes plus excitantes les unes que les autres !

  • Le slow sex :

Pour commencer je vous explique le slow sex. C’est une “nouvelle pratique”  (pas du tout nouvelle mais très à la mode haha) qui consiste à prendre le temps. Ecouter son partenaire, ralentir les mouvements, faire tout lentement et ressentir chaque frisson des corps. Ca permet de mieux comprendre le fonctionnement du corps de votre partenaire et ce qu’il ou elle aime et de profiter tranquillement d’admirer ce qu’il se passe. Cette pratique c’est simplement faire l’amour très lentement. Ca peut se rapprocher un peu du tantrisme… à la différence prêt que le tantrisme a une dimension très spirituelle en plus de la dimension physique.

  • La masturbation

Toucher le sexe de son partenaire avec les mains et les doigts. Se toucher soi-même aussi. Pratiquer une stimulation de cette manière en faisant des gestes agréables. Ne pas hésiter à lubrifier, car la lubrification naturelle masculine ou féminine peut ne pas suffire.

  • Les caresses

Sur le corps entier, des pieds à la tête. En passant par les épaules, le cou, le dos, les hanches, les fesses, les cuisses, les talons et le bout des doigts.

  • Le sexe bucal

Fellation ou cunnilungus, donner du plaisir à son partenaire avec la langue. Sans rester sur le sexe vous pouvez aussi lécher les doigts, les oreilles ou la nuque.

  • les frotti-frotta

  • Se frotter l’un contre l’autre.
  • Le coït intercrural (le pénis entre les cuisses),
  • Le hotdogging (entre les fesses)
  • La branlette espagnole (pénis entre les seins)

 

En bref, cette pratique augmente le plaisir à deux et améliore la connaissance du corps de l’autre. Pour pratique rien de plus simple donc, écouter son corps et surtout ne pas penser à la pénétration telle qu’on la connaît habituellement. Fermez les yeux et redécouvre le corps de votre partenaire.